Augmentation des fesses basée sur des injections

Augmentation des fesses basée sur des injections

18 mai 2022 0 Par Eva

Les méthodes non chirurgicales en médecine esthétique permettent d’augmenter le volume des fesses sans laisser de cicatrices. L’injection d’acide hyaluronique dans les fesses concerne les patients désirant augmenter ou modifier le volume de leurs fesses. L’augmentation du volume des fesses est réalisée pour remédier à un défaut morphologique tel que des fesses plates ou encore les arrondir.

Les implants fessiers ou l’injection de graisse dans les fesses peuvent être remplacés par des injections d’acide hyaluronique. Dans cet article, retrouvez comment procéder à une injection dans les fesses.

Quels sont les intérêts d’une injection d’acide hyaluronique ?

Lorsqu’elles sont accomplies dans un cabinet compétent, les injections sont sans douleur. L’intervention est effectuée grâce à une anesthésie locale.

Le résultat est instantané. Vous remarquerez une amélioration du volume juste après l’injection fesses. Il est inutile de vous détendre après l’intervention chirurgicale, et vous pouvez reprendre vos occupations normales le jour suivant. Il s’agit d’une méthode qui nécessite très peu d’intervention.

Plus intéressant à souligner, contrairement à l’implant fessier, il n’y a pas de cicatrices et l’effet est naturel. De plus, le patient peut choisir les tailles et les volumes tout au long du processus.

Que faut-il faire avant de recevoir une injection dans les fesses ?

Sauf si l’injection fesses est programmée par une anesthésie générale, vous ne devez pas être à jeun le même jour que l’injection. En revanche, en raison du risque accru de saignement, il est déconseillé de boire de l’alcool ou de se mettre au soleil avant l’injection d’acide hyaluronique.

Il est essentiel de ne pas prendre d’aspirine ou de médicaments anti-inflammatoires durant les 8 jours précédents et les 5 jours suivants l’injection fesses. Cette précaution a pour objectif de réduire le risque de saignement dans les zones traitées.

Un test sanguin est également possible.

En quoi consiste l’augmentation des fesses par injection ?

La technique consiste à injecter la bonne quantité de produits dans la région traitée. Le but étant d’augmenter le volume des fesses ou de les reformer pour obtenir de meilleures dimensions et une bonne qualité esthétique.

Une petite canule est utilisée pour injecter de l’acide hyaluronique Hyacorp, ce qui est indolore et rapide.

Le Hyacorp vous autorise à restructurer vos fesses, à les rehausser et à augmenter leur volume de manière naturelle avec des effets durables et évidents.

En fonction de la taille des zones à traiter, l’opération se déroule en 30 à 40 minutes.

Par ailleurs, elle est réalisée sous anesthésie locale et ne nécessite pas d’hospitalisation, ce qui permet un retour presque instantané aux activités normales. Les patients doivent éviter les activités physiques fatigantes dans la première semaine suivant le traitement.

Comment se déroule la période après injection ?

Après l’injection, il y a quelques précautions à prendre

Les résultats de l’injection.

Les substances de comblement à base d’acide hyaluronique constituent une approche sûre pour gonfler provisoirement et redonner du galbe aux fesses et aux cuisses. Cela par opposition à d’autres composés non réglementés et nocifs utilisés pour l’injection fesse.

Cette opération permet de lisser les amas cellulitiques évidents et d’améliorer la forme, tandis que les effets ne sont pas aussi impressionnants que les implants fessiers ou la chirurgie de transplantation de graisse.

Toutefois, près de l’injection fesses, la forme et l’abondance de l’apparence sont instantanées et les résultats sont instantanément perçus. L’effet final adapté à vos attentes, quant à lui, se manifeste suite à la résorption des ecchymoses et du gonflement, qui prend 2 à 4 semaines après le traitement.

Il est important de mentionner que l’impact volumateur des injections d’acide hyaluronique dans les fesses a un petit effet lissant. La peau des fesses est sensiblement plus tendue.

La zone de traitement risque d’être douloureuse au bout de trois ou quatre jours après l’intervention. Pendant les premiers jours après, l’injection fesses. Il est également possible de ressentir une certaine lourdeur ou dureté dans certaines régions. Toute anomalie sera réduite par des massages doux à ces endroits.

Les patients peuvent revenir au boulot après une semaine. Pour éviter de provoquer un déplacement du produit, ils doivent éviter de passer de longues périodes en position assise durant au moins deux semaines. Pour ne pas appliquer de pression sur la zone traitée, il est également recommandé de coucher sur le ventre durant les deux semaines suivantes. Pendant la semaine consécutive à l’injection d’acide hyaluronique, il faut aussi éviter la position assise prolongée et les longs déplacements en automobile.

Les mesures à prendre pour maintenir le résultat

Les produits de comblement à base d’acide hyaluronique ne sont pas stables, parce que l’acide hyaluronique finit par se dégrader dans l’organisme. Pour assurer le maintien de la forme correcte, des séances de retouches devront être effectuées une ou deux fois par an. Les patientes qui souhaitent améliorer leurs fesses de façon spectaculaire ou permanente considèrent souvent la greffe de graisse et les implantations de fesses comme des solutions supplémentaires fiables et efficaces.

Les résultats des injections d’acide hyaluronique au niveau des fesses persistent entre 12 et 24 mois, en raison de la capacité de réabsorption de l’organisme. Du fait qu’il fait partie des traitements temporaires, le processus doit être répété pour que le résultat soit maintenu. De faibles doses d’entretien tous les 6 mois sont de temps en temps exigées pour assurer le maintien d’une apparence exceptionnelle.

Pourquoi choisir l’injection d’acide hyaluronique ?

Par rapport à l’injection d’acide hyaluronique, l’injection de graisse donne des résultats limités.

Les critères suivants limitent le degré de perfectionnement de l’injection de graisse :

  • La masse graisseuse dont on dispose : si la personne est fine, l’intervention sera plus compliquée. Les effets sont parfois les plus spectaculaires dans le cas des patients minces, car le gain de volume apparaît plus clairement.
  • La quantité de graisse que la fesse peut supporter : la fesse ne peut plus être distendue au-delà d’un certain volume, et le lipofilling doit être interrompu. En fonction de la taille des fesses, il est possible d’injecter jusqu’à 1 litre de graisse pure.
  • La capacité de l’injection de graisse à survivre. Celle-ci est en fonction de la procédure ainsi que des circonstances individuelles ou autres telles que le tabagisme qui inhibe la prise de greffe.