Comment maîtriser le nunchaku freestyle?

Comment maîtriser le nunchaku freestyle?

15 octobre 2020 0 Par cathy

Il existe plusieurs styles dans la pratique du nunchaku: le nunchaku de combat, celui de kata, l’artistique et le freestyle. Le plus récent d’entre eux est le nunchaku freestyle. Quelle est cette nouvelle discipline? En quoi consiste-t-elle? Comment la pratique-t-on? Pour mieux cerner ses tenants et aboutissants, on vous recommande de suivre ce guide fait exprès dans le but de vous aider.

Ce qu’on entend par nunchaku freestyle

Le nunchaku freestyle entre plus dans le domaine de l’art que celui du combat. Il s’exécute de la même manière que la danse c’est à dire avec un fond musical. Ce dernier doit être en parfaite synchronisation avec les mouvements effectués. Ainsi, le Nunchaku-ka démontre à travers ses pas sa maîtrise des différentes techniques de la discipline ainsi que le côté artistique. Le choix de la musique y est très important.

Bien qu’il entre dans la pratique d’un sport de combat, le nunchaku freestyle est surtout un concours. On l’exécute pour obtenir le maximum de point. De ce fait, le moindre faux pas peut vous entraîner une sanction. La pratique d’une performance difficile vous permettra par contre d’obtenir une note très élevée.

Comment obtient-on les meilleures notes ?

Le total de point reçu lors d’une prestation de nunchaku freestyle est de 10 points. Les critères de notation se basent sur plusieurs points essentiels notamment la composition et les pratiques des différentes techniques de base dans cette discipline.

La composition de la chorégraphie ainsi que le contenu du style “libre” valent 3 points sur les 10. On entend par style libre la figure de freestyle choisi par le Nunchaku-ka. Cette notation implique une excellente créativité de ce dernier ainsi que des bons enchaînements. La maîtrise des différentes techniques proposées permet d’obtenir 3 autres points.

Certes, le nunchaku freestyle est plutôt orienté vers les concours et le spectacle. Toutefois, vous devez inclure plusieurs pratiques dans le côté freestyle de la chorégraphie si vous souhaitez avoir le maximum de point. Ainsi, le concurrent reçoit 3 autres points pour tous les savoir-faire proposés qu’il maîtrise. Le dernier élément de notation consiste aux bonus. Cela peut inclure les accessoires utilisés ou la prestance sur scène ou encore l’habillement.

Les éléments essentiels à maitriser

Si vous voulez passer haut la main dans un concours de nunchaku freestyle, on vous recommande de maitriser ces pratiques essentielles. Les bases permettent toujours de se faire remarquer sans pour autant avoir à dépenser beaucoup d’énergie. Ce n’est qu’après que vous pourrez vous focaliser sur les figures les plus compliquées. Cette partie étant souvent difficile, vous aurez déjà les premiers points des figures de bases pour assurer de passer à l’étape suivante du concours.

D’abord, souvenez-vous que la prestation dure au maximum 90 secondes. Pendant l’élaboration de la chorégraphie, veillez à bien repartir votre temps. N’oubliez pas non plus de bien miser sur les enchaînements et l’alternance des figures pour ne pas se fatiguer. Plus votre enchaînement sera varié en mouvement, plus vous avez de chance de gagner des points.

La vitesse de vos mouvements doit être uniforme du début jusqu’à la fin surtout dans l’exécution des figures difficile. Surtout, on vous recommande de toujours se souvenir que le nunchaku est un prolongement de vous-même. De cette manière, une fluidité de vos gestes avec votre accessoire vous permet d’obtenir la meilleure note.

En freestyle, il ne faut jamais sous-estimer l’importance des accessoires utilisés. Plus vous prenez des risques plus votre figure est unique. Cette originalité provient aussi du choix du nunchaku et du fond musical. Priorisez l’ outil excentrique mais facile à manipuler pour donner plus de piment à la prestation.

Découvrez par la suite les meilleures plateformes vibrantes de 2020